Pavlo Arié, lauréat des « Journées de Lyon des auteurs de théâtre »

LYON, 1 DÉCEMBRE. La pièce de Pavlo Arié, auteur ukrainien, a été présentée à l’ENSATT dans le cadre des Journées de Lyon des auteurs de théâtre.

Le texte de Au début et à la fin des temps a reçu le Prix Domaine Étranger du concours d’écriture dramatique, organisé par les Journées de Lyon.

« C’est le fait de la reconnaissance de la culture ukrainienne. Pas telle qu’elle était il y a cent ans, mais contemporaine. Cela prouve que les européens sont prêts à nous entendre et comprendre. Bien sûr, il m’est agréable que c’est ma pièce, qu’on m’a invité et que je peux voir cette histoire en français, la langue que je ne connais pas. Mais j’ai tout compris ! », a confié Pavlo Arié après la présentation de sa pièce à Lyon.

Regardez l’interview intégral avec Pavlo Arié.

(merci à Kateryna Sorochynska pour les sous-titres français)

« Nous avons reçu plusieurs pièces ukrainiennes, qui ont vraiment attiré l’attention du jury, d’autant plus qu’on n’avait jamais reçu de pièces ukrainiennes », a dit  Émile Zeizig, président du jury.

Pour M. Zeizig, ce qui est très important dans ce texte, c’est que l’auteur associe dans son récit une histoire d’actualité dans la zone interdite de Tchernobyl, à une envolée lyrique. « Sortir du concret pour aller vers le rêve, imaginaire. C’est vraiment un type d’écriture tout-à-fait remarquable », a-t-il ajouté.

Selon lui, la présentation à l’ENSATT « ne fait que conforter » le choix du jury.

L’objectif du concours lyonnais est de faire connaître les textes inédits d’auteurs d’aujourd’hui. Au début et à la fin des temps, pièce écrite en 2013, est déjà connue en Ukraine. Ses mises en scène ont eu lieu en Allemagne, Finlande et Russie. Mais c’est pour la première fois que cette pièce est traduite en français (par Aleksi Nortyl et Iulia Nosar). Sa parution aux éditions Espace d’un instant est prévue pour janvier 2018.

Voici quelques paroles d’Émile Zeizig, Pavlo Arié (sous-titré en français), ainsi que de l’éditeur Dominique Dolmieu.

 

Deux autres pièces de théâtre ukrainienne ont été remarquées par le jury des Journées de Lyon des auteurs de théâtre : L’hymne de la jeunesse démocratique de Serhiy Jadan et Les Fugitifs égarés de Neda Nejdana.

Au début et à la fin des temps n’est pas la première pièce ukrainienne présentée à Lyon. Le vernissage de Maïdan Inferno de Neda Nejdana a été proposé par le compagnie lyonnaise Collapse en 2016 au Théâtre du Point du Jour.
Publicités