Au-delà de l’Eurovision : musique moderne ukrainienne à l’inspiration folk

Numéro 1 du Viral 50 de Spotify en France en cette fin de mai, la chanson Shum du groupe ukrainien Go-A a obtenu 12 points (maximum possible) de la part des téléspectateurs français de l’Eurovision.

Si le phénomène de Shum a bouleversé l’Europe en 2021, l’utilisation de la musique folk dans les genres modernes en Ukraine ne date pas d’aujourd’hui. Les artistes ukrainiens incrustent les sonorités de la « voix blanche », ainsi que d’instruments traditionnels tels que la bandoura, la sopilka ou encore la trembita dans des genres plus familiers aux oreilles européennes. 

V.V. – Vesna (Printemps)

Les Ukrainiens d’antan commençaient leur année au printemps que l’on « fait venir » avec des chants et des danses traditionnelles – des vesnianky et des haïvky. Les pionniers du rock ukrainien Vopli Vidopliassova (ou bien simplement V.V.) composent leur chanson Vesna en immigration à Paris, comme un symbole d’espoir de pouvoir retourner un jour dans leur patrie. En 1997 le groupe revient en Ukraine et sort Vesna, une grande classique du folk rock ukrainien, facilement reconnaissable avec son thème à l’accordéon et le bridge presque tribal : « Bouï-bouï-bouï… »


Katya Chilly – Pitch (Four)

En 1998 une jeune chanteuse Katya Chilly sort son premier album Roussalky in da House, fondateur du genre folktronica ukrainien. Tout au long de sa carrière Katya Chilly expérimente avec des styles différents, comme le rap ou l’électro, utilisant sa voix puissante et étendue à plusieurs octaves. Chilly a présenté sa chanson Pitch (Four) à la sélection nationale de l’Eurovision 2020, s’inspirant de la musique traditionnelle et des rituels païens.


Krutь – Ya dyvlyus v tvoyi perelyakani otchi (Je regarde dans tes yeux apeurés)

La chanteuse et joueuse de bandura Krutь revisite la sonorité de ce luth ukrainien utilisé pour accompagner les chants traditionnels dans des airs d’indie-pop, de soul et de jazz. Contrairement à d’autres artistes ukrainiens qui ont tendance à recourir à la bandoura pour rajouter des motifs folk, Krutь place celle-ci au cœur de l’œuvre pour nous faire plonger dans l’atmosphère onirique de ses chansons brillant de sincérité et de fragilité féminine. 


Alina Pash – Bosorkanya

La jeune chanteuse d’origine transcarpathienne réunit dans ses oeuvres : textes traditionnels, sonorités tribales, électro et hip-hop. Elle se retrouve à la limite entre le rap et les récits païens. Alina Pash s’inspire notamment des traditions de sa région natale, les Carpates, en présentant la chanson Bosorkanya, où elle incarne le personnage d’un vampire vivant dans les montagnes. Un petit clin d’œil à Go-A, ici on sème également du chanvre.


Onuka

En 2015, le groupe Onuka rentre sur la scène ukrainienne avec sa musique électronique accompagnée de sopilka. On peut notamment marquer leur collaboration de longue date avec l’Orchestre national des instruments traditionnels (NAONI) avec qui Onuka apparaît en Eurovision 2017 à Kyiv avec le medley de leur répertoire. 

La liste pourrait continuer

Cette liste est bien évidemment non-exhaustive, car la musique ancestrale a inspiré de nombreux artistes ukrainiens. Quelles sont les chansons que vous pourriez rajoutez dans cette liste? Rendez-vous dans les commentaires et partagez les liens correspondants avec vos impressions !

 


Image mise en avant : Onuka lors d’un concert à Varsovie (Pologne) en 2017. Photo : Serecki.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.