Cinémas Lumière remportent le Prix de l’Initiative 2020

A l’issue d’un vote en ligne, les adhérents de l’association Lyon-Ukraine, ont désigné la projection-débat autour du film « L’Ombre de Staline » gagnant du prix de la meilleure initiative franco-ukrainienne de l’année 2020 dans la région lyonnaise.

La projection et le débat avait eu lieu le 2 juillet 2020 au cinéma Lumière Terreaux avec la participation d’une trentaine de spectateurs.

Le Prix – une statuette sous forme d’un Trident, blason de l’Ukraine a été remis à Flavien Poncet, responsable d’exploitation des Cinémas Lumière.

« C’était une séance dans une salle française d’un film réalisé par une Polonaise autour d’une histoire ukrainienne. Et l’équipe des Cinémas Lumière reçoit ce Prix comme une célébration de la solidarité. En cette période un peu troublée de repli sur soi, cela nous paraît essentiel », a déclaré Flavien Poncet lors de l’acceptation du prix dans les locaux du cinéma Lumière Terreaux.

Dans son film, la réalisatrice Agnieszka Holland retrace l’histoire du journaliste britannique Gareth Jones, qui dénonça, sans être entendu, l’Holodomor, la famine en Ukraine organisée par le régime stalinien en 1932-33 visant à décimer des millions de vies innocentes.

VIDÉO : LA LAURÉATE DU PRIX DE L’INITIATIVE DE L’ANNÉE 2019 MARTA DROPA REMET LE TRYZOUB À FLAVIEN PONCET DES CINÉMAS LUMIÈRE

Markiian Peretiatko, président de Lyon-Ukraine :

« Nous remercions les Cinémas Lumière d’avoir accueilli cette rencontre. Le film pose beaucoup de questions qui méritent d’être discutés : « Pourquoi la famine dans le pays du « chernozem »? », « Pourquoi, malgré tout, le régime soviétique continue à vendre le blé ukrainien à l’étranger et refuse l’aide internationale ? », mais aussi « Comment fonctionne la propagande et la lutte contre ceux qui essaient de dévoiler la vérité ? » 

VIDÉO : LES IMPRESSIONS DE SPECTATEURS APRÈS LA PROJECTION-DÉBAT DU 2 JUILLET

Ironiquement le cinéma Lumière Terreaux se trouve rue Edouard Herriot, un des politiciens les plus célèbres qui a visité l’Ukraine en 1933 mais qui n’avait rien vu. Et pendant des décennies ce crime contre l’humanité organisé par le régime de Staline, ce génocide contre le peuple ukrainien demeurait peu connu.

Aujourd’hui, heureusement, la vérité est devenue accessible. Il convient de citer un très bon livre de l’historienne américaine Anne Applebaum « Famine rouge: La guerre de Staline en Ukraine », paru en 2017 et traduit en français en 2019 qui décrit tout le contexte de la famine en commençant par la guerre russo-ukrainienne de 1917-1922 et des milliers de révoltés anticommunistes à la campagne suite à l’occupation bolchevique

VIDÉO : LA BANDE-ANNONCE DE L’OMBRE DE STALINE

La même année 2019 sort le film d’Agnieszka Holland sur le scénario écrit par Andrea Chalupa, américaine d’origine ukrainienne, petite-fille d’un survivant de l’Holodomor. Il aura permis de toucher un public français beaucoup plus large par rapport à un livre décrivant cette histoire tragique.

Aujourd’hui, alors que les mesures instaurés par les autorités pour lutter contre la crise pandémique obligent le maintien de la fermeture des salles de cinémas, les personnes se sont de plus en plus habitués à regarder les films chez eux en streaming (« L’Ombre de Staline » est disponible en VOD sur MyCANAL et UniversCINÉ), mais cela ne remplacera jamais une projection en présentiel dans un cinéma où nous pouvions nous retrouver pour échanger, partager nos émotions et nos réflexions après le visionnage. Nous serons ravis de revenir aux Cinémas Lumière dès que les conditions sanitaires le permettront.

PHOTO : LE PRIX DE L’INITIATIVE DE L’ANNÉE REPRÉSENTE LE TRYZOUB (TRIDENT), BLASON UKRAINIEN

Nous remercions également l’animateur du débat du 2 juillet, le vice-président de Lyon-Ukraine Kostiantyn Achkasov et l’intervenant principal Mykola Cuzin, président du Comité Ukraine 33, association lyonnaise spécialisée dans l’histoire de l’Holodomor. »

Le débat du 2 juillet 2020 a été le troisième projet que Lyon-Ukraine a réalisé avec les Cinémas Lumière, après deux rencontres autour des films sur la guerre russo-ukrainienne qui continue : « Donbass » de Sergei Loznitsa, et « Mythe » de Léonid Kanter et d’Ivan Yasniy, ce dernier film étant un documentaire sur Wassyl Slipak, chanteur de l’Opéra de Paris mort pour sa Patrie au front du Donbass.

MONTAGE PHOTO : LES NOMINATIONS POUR L’INITIATIVE 2020

Pour les élections de l’initiative de 2020, le conseil d’administration à nominé les événements suivants :

Historique

Depuis 2017, les adhérents éden Lyon-Ukraine élisent chaque année la meilleure initiative franco-ukrainienne dans la région lyonnaise. Voici la liste des anciens lauréats :

2019 — Marta DROPA, Lucas DENOYEL et leur fille Eva pour le voyage à vélo de Lyon à l’océan sous le drapeau ukrainien

2018 — Mgr Borys GUDZIAK pour la commémoration du 85e anniversaire du Holodomor en la Primatiale Saint-Jean-Baptiste

2017 — Valentyna DYMYTROVA, pour l’organisation de la conférence sur le conflit russo-ukrainien à l’Université Lyon-2

2016 — Stéfan CUZIN et Stéphane JANCZARSKI, pour la création du Chœur ukrainien Doudaryk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.