Jouer sans langue commune : rencontres théâtrales franco-ukrainiennes à Lyon

La troupe du theatre studio Splash Ukraine

La troupe du théâtre-studio « Splash » de Kyiv a présenté deux spectacles à Lyon dans le cadre d’une semaine d’échanges créatifs franco-ukrainiens, organisée par l’association lyonnaise Les Z’ateliers.

Lyon a accueilli une troupe du théâtre ukrainien SPLASH qui a joué la pièce « Les 7 invités de Mr. Black » le mercredi 26 février au café-théâtre L’accessoire. Un spectacle d’improvisation sous forme de jeux « Mafia ». Les acteurs ont chacun leur personnage mais découvrent sur scène quel sera leur rôle dans le spectacle : l’invité, l’assassin ou le détective. 

Le spectacle se crée alors devant les spectateurs et avec leur participation à certains moments. 

Le deuxième évènement s’est déroulé au théâtre-studio Les Illuminés de Lyon rassemblant une cinquantaine de personnes dans la salle. 

Cette fois-ci l’improvisation pure a été mise en valeur entre la troupe ukrainienne, les comédiens français, polonais et égyptiens démontrant la capacité de l’art théâtral de créer de l’émotion même quand on ne parle pas la même langue. 

A l’origine de ce projet d’échange théâtral franco-ukrainien Irina Lytiak, une comédienne ukrainienne installée en France depuis 5 ans, Michel Bianco le directeur du théâtre d’improvisation Les Illuminés de Lyon et Natalia Yakymchenko, la directrice du théâtre Ukrainien SPLASH. Ce théâtre est né à Kyiv en 2009. Depuis, la troupe du théâtre a mis en scène plus de 35 spectacles et remporté les prix de nombreux festivals en Ukraine et à l’étranger. 

Un des spectateurs, Jean-François Bau, a partagé ses impression du spectacle :

« C’était vraiment une soirée délicieuse. Nous avons souvent énormément ri à gorge déployée. Il y avait 5 nationalités différentes sur la scène. De nombreuses situations cocasses sont nées au fil des improvisations, certaines sans paroles, d’autres dans la langue des autres, donc pas sa langue natale, d’autres dans une autre, pas, peu, mal pratiquée par tout le monde ».

« Finalement, cette soirée en est la preuve, la langue importe peu, ce qui compte c’est tout le reste et c’est bien ce qui se passe sur la scène, entre les comédiennes et les comédiens et avec le public, une grande chaleur humaine. Tout le monde a été conquis », a coclut Jean François.

Lire cette article en ukrainien / Читати цю статтю українською

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.