Récits du pays houtsoule à la Bibliothèque Diderot

Bibliothèque Diderot de Lyon, Portrait de Dovbush

Le vendredi 14 février, une séance sur l’Ukraine a eu lieu à la bibliothèque Diderot de Lyon.

Boris Czerny (Université de Caen) a présenteé son livre « Contes et récits juifs et ukrainiens du pays houtsoule ».

L’ouvrage réunit des récits, contes et légendes dans lesquels sont présents à la fois des personnages juifs et ukrainiens, notamment sur les aventures d’Oleksa Dovbouch, le « Robin des bois » des Carpates, et du Baal-Shem Tov, fondateur du hassidisme.

L’événement du 14 février a été organisé par Anne Maître (Bibliothèque Diderot de Lyon) et Marie-Odile Thirouin (Université Lumière Lyon 2).

En outre, lors de la séance Marc Sagnol (Institut français de Thuringe, Erfurt) a présenté sa traduction du recueil de poèmes de Selma Meerbaum, née en 1924 à Czernowitz (Tchernivtsi), morte en déportation en 1942.

Accéder au site de la Bibliothèque Diderot. 


QUATRE QUESTIONS À BORIS CZERNY

Qu’est-ce qu’est le pays houtsoule ?

Le pays houtsoule est situé dans la partie ukrainienne des Carpates. Il comporte des villes aux noms chargés d’histoire, Tchernivtsi – Verkhovyna – Kryvorivnya – Chechory – Kolomyya où la culture houtsoule a conservé son authenticité. Avant de découvrir éventuellement ce pays et la beauté de son paysage qui rappelle celui des Alpes, le voyageur pourra regarder le film Les chevaux de feu du cinéaste Sergueï Paradjanov.

Comment avez-vous collecté les récits et poèmes ?

La collecte des récits et poèmes commença par la découverte de la présence de bandits houtsoules dans certains récits du fondateur du mouvement hassidique, le Baal-Shem Tov. En prolongeant mes recherches dans les archives en Ukraine, à Lviv, notamment, j’ai trouvé de nombreux recueils d’œuvres populaires collectées dans le pays houtsoule par des ethnographes ukrainiens dans la seconde moitié du XIX.


La présence récurrente de personnages juifs dans les contes et récits a retenu mon intention. Elle témoignait d’une proximité certaine entre ces deux peuples, juifs et ukrainiens, et illustrait des formes de relations peu ou mal connues du grand public. Dans les archives d’Israël et la littérature juive en yiddish j’ai cherché et trouvé des œuvres réunissant le Baal-Shem Tov et Dovbouch, le « Robin des bois » houtsoule. J’ai pensé qu’il serait intéressant de réunir ces différents textes en les présentant avec des explications et des commentaires.

Comment avez-vous appris l’ukrainien ?

Je n’ai pas appris l’ukrainien qui n’était pas enseigné dans la ville (Grenoble) où j’ai fait mes études. Mon père parlait parfaitement l’ukrainien, c’était sa langue maternelle, et il l’utilisait avec sa sœur, ses parents. J’ai donc l’ukrainien dans l’oreille, même si je ne le maîtrise pas. Je peux lire des textes en ukrainien, comprendre des conversations. Pour mon livre j’ai utilisé des dictionnaires de langue houtsoule qui présente certaines différences lexicales avec l’ukrainien.

Quel est votre lien personnel avec l’Ukraine et le pays Houtsoule ?

Ma famille, du côté de mon père, est originaire d’Ukraine. Mon grand-père est né et a grandi à Tarnopol (Ternopil – N.D.L.R), où son père avait un élevage de chevaux. J’ignore où est néée ma grand-mère paternelle, car peu de temps après sa naissance elle a émigré au Canada avec son père et sa mère. Elle a été enregistrée comme étant née à un village situé dans la région de Chicago. Quelques années après leur arrivée, ma grand-mère et sa mère sont reparties en Ukraine. Sur une photo ma grand -mère porte des colliers qui ressemblent à ceux que portent les femmes houtsoules. Je me suis rendu dans les Carpates quand j’étais plus jeune. J’avais l’impression de découvrir une terre que je connaissais.

Lire cette article en ukrainien

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.